22/08/2011 | communication | PDF | imprimer | 

Schnaus

Comm. GR, cercle d'Ilanz, distr. de la Surselva (du Glogn jusqu'en 2000). S. surplombe légèrement le Rhin antérieur, sur la route de l'Oberland; l'Alp da S. constitue une enclave, à l'est, au-dessus du val da Siat. Vers 840 Scanaues. 126 hab. en 1850, 123 en 1900, 134 en 1950, 79 en 1990, 99 en 2000. Situé dans un territoire colonisé de longue date, S. se détacha en 1470 de la communauté qu'il formait avec Ruschein et Ladir, communes avec lesquelles il gère à nouveau un consortage d'alpage au début du XXIe s. L'église dédiée aux saints Sébastien, Marie-Madeleine et Georges, mentionnée en 1480, était filiale de Saint-Rémy à Falera. Lors du passage à la Réforme vers 1526, S. se sépara de Falera pour intégrer la paroisse d'Ilanz. De 1692 à 1865, S. forma une paroisse avant d'être rattaché à celle de Waltensburg/Vuorz. Entre le XVIe et le XIXe s., le ruisseau du Siat actionnait plusieurs entreprises industrielles et artisanales (scies, moulins, forges), dont certaines sont conservées au Musée régional de la Surselva à Ilanz. Les charrues alpines de S., très prisées, furent fabriquées entre 1875 et 1964 par l'entreprise familiale Giger. En 2005, le secteur primaire fournissait 50% des emplois. Des redevances liées à l'exploitation des centrales hydro-électriques Ilanz I et II améliorèrent la situation financière de S., commune à majorité romanche.


Bibliographie
– H. Bertogg, Beiträge zur mittelalterlichen Geschichte der Kirchgemeinde am Vorder- und Hinterrhein, 1937
Gem. GR

Auteur(e): Martin Bundi / LMD