No 2

Kübler [-Ross], Elisabeth

naissance 8.7.1926 à Zurich, décès 24.8.2004 à Scottsdale (Arizona), prot., de Siblingen. Fille d'Ernst, homme d'affaires, et d'Emma Villiger. ∞ 1958 Emanuel Ross, médecin, de New York. Etudes de médecine à Zurich, examen d'Etat en 1957, doctorat en 1960. Psychiatre dès 1958 à Long Island, New York et Denver, professeur assistant de psychiatrie à Chicago (1965-1970), K. dirigea le centre de santé fondé par elle à Escondido (Californie) et, de 1977 à 1995, le centre Elisabeth Kübler-Ross à Head Waters (Virginie). Pionnière de l'accompagnement des mourants, elle décrivit dans son best-seller Les derniers instants de la vie (1975, angl. 1969) cinq stades par lesquels peut passer l'homme confronté à la mort (déni, colère, marchandage, dépression, acceptation). Elle fit de ce sujet un thème public et ouvrit la voie au mouvement pour les soins palliatifs. Elle donna d'innombrables conférences et anima des ateliers dans le monde entier; toutefois, son schéma simplificateur est aujourd'hui considéré comme dépassé. Plus tard, elle étudia surtout les expériences de personnes cliniquement mortes, en évoquant aussi ses propres rencontres avec des esprits. Elle défendit alors son point de vue avec un tel entêtement qu'elle perdit beaucoup de crédit dans le monde des psychologues et psychiatres, en dépit de ses mérites incontestés. Auteur de vingt livres traduits dans de nombreuses langues, elle a reçu vingt-trois doctorats honoris causa et de multiples distinctions.


Bibliographie
– D. Gill, Elisabeth Kübler-Ross, 1981
– S. Schaup, Elisabeth Kübler-Ross, 1997 (all. 1996)
– M. Chaban, The Life Work of Dr. Elisabeth Kübler-Ross and its Impact on the Death Awareness Movement, 2000

Auteur(e): Hubert Steinke / PM