No 1

Herpin, Théodore-Joseph-Dieudonné

naissance 27.8.1799 à Lyon, décès 17.7.1865 à Paris, de Genève en 1815. Fils de Louis, commissaire des guerres sous l'Empire, et de Pernette Cusin. ∞ av. 1830 Louise Perey, fille d'Antoine-Ami, pasteur à Carouge (GE). Etudes à l'académie de Genève (1814-1818), puis à l'école pratique de médecine à Paris. Docteur en 1823 avec une thèse sur la pleurésie chronique, agrégé à Genève, il pratique la médecine et la chirurgie à Carouge (1823-1838), puis à Genève (1838-1856). Membre du Conseil représentatif (1827-1841), député au Grand Conseil genevois (1845-1848), vice-président du conseil de santé (1845). Membre fondateur de la Société médicale de Genève (1823), qu'il présida. Installé à Paris dès 1856 chez sa fille, connue en littérature sous le pseudonyme de Lucien Perey. Auteur de nombreuses publications portant sur la santé publique, la chirurgie, ainsi que sur l'épilepsie, spécialité qui assoit sa réputation et lui vaudra prix et décorations divers.


Bibliographie
– C. Picot, E. Thomas, Centenaire de la Soc. médicale de Genève, 1923, 12-14
Livre du Recteur, 4, 48-49

Auteur(e): Vincent Barras