No 6

Harder, Johann Jakob

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 7.9.1656 à Bâle, décès 28.4.1711 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Konrad, notaire de l'université. ∞ Barbara Burckhardt. Etudes de médecine à Bâle, Strasbourg, Genève, Lyon et Paris, doctorat en 1675 à Bâle. Professeur de rhétorique (1678), de physique (1685), d'anatomie et de botanique (1687), de médecine théorique (1703) à l'université de Bâle, plusieurs fois doyen de la faculté de médecine et recteur. H. introduisit la toxicologie et la physiologie dans son enseignement médical et développa le jardin botanique. Il explora scientifiquement le domaine de l'anatomie comparée et pathologique. Il découvrit la glande lacrymale dite de H. chez certains animaux, ainsi que l'hermaphrodisme des escargots. Membre et président de l'académie léopoldine des sciences naturelles, médecin personnel de plusieurs princes allemands. L'empereur le nomma comte palatin (1694).


Oeuvres
Examen anatomicum cochleae, 1679
Prodromus physiologicus, 1679
– avec J.C. Peyer, Exercitationes anatomicae et medicae, 1682
Apiarium observationibus medicis, 1687
Bibliographie
– A. Burckhardt, Geschichte der Medizinischen Fakultät der Universität zu Basel 1460-1900, 1917
Matrikel Basel, 4, 15-16

Auteur(e): Urs Leo Gantenbein / WW