No 4

Guggenbühl, Johann Jakob

naissance 13.8.1816 à Obermeilen, décès 2.2.1863 à Montreux, prot., de Meilen. Fils de Hans Jakob, agriculteur, et de Maria Hottinger. Célibataire. Etudes de médecine à Zurich et à Berne, doctorat en 1836. Ayant ouvert un cabinet médical à Matt en 1838, G. y poursuivit l'observation du crétinisme, commencée durant ses études. En 1840, il lança un premier appel pour lutter contre cette maladie. Après avoir travaillé à Hofwil auprès de Philipp Emanuel von Fellenberg pendant une année, il ouvrit en 1841 une clinique à l'Abendberg près d'Interlaken. Il y soigna jusqu'à sa mort des enfants atteints de crétinisme ou souffrant de handicaps physiques ou mentaux. Il les soumettait à une cure climatique et diététique, à des activités thérapeutiques, sans négliger l'enseignement scolaire. Jouissant d'une renommée internationale, il n'était cependant pas reconnu dans les milieux médicaux.


Oeuvres
Briefe über den Abendberg und die Heilanstalt für Cretinismus, 1846
Die Heilung und Verhütung des Cretinismus und ihre neuesten Fortschritte, 1853
Bibliographie
– L. Kanner, «Johann Jakob Guggenbühl and the Abendberg», in Bulletin of the History of Medicine, 32, 1959, 489-502
– R. Streuli, Johann Jakob Guggenbühl und die Kretinenheilanstalt auf dem Abendberg bei Interlaken, 1973

Auteur(e): Christian Müller / EMA