No 4

Glaser, Johann Heinrich

naissance 6.10.1629 à Bâle, décès 5.2.1675 à Bâle, de Bâle. Fils de Johann Heinrich, peintre verrier et graveur sur cuivre, et de Maria Spät. ∞ 1665 Dorothea Burckhardt. Etudes à Bâle (maître ès arts, 1648), études de médecine à Genève (1651), puis pour une courte période à Heidelberg (1654). G. séjourna plusieurs années à Paris, où il s'intéressa principalement à l'anatomie, à la chirurgie et à la botanique. Retour à Bâle en 1661 et doctorat en médecine. Professeur de grec (1665), d'anatomie et botanique (1667) à Bâle, parallèlement médecin à l'hôpital. G. pratiquait régulièrement des autopsies publiques avec démonstrations de chirurgie combinées aux visites cliniques qu'il avait réintroduites. Son Tractatus de cerebro (1680) décrit l'anatomie et la physiologie du cerveau et des méninges. G. découvrit la scissure de l'os temporal qui porte son nom. Il fut le maître de Johann Conrad Peyer, de Schaffhouse, et de Johann Jakob Harder, de Bâle.


Bibliographie
– A. Burckhardt, Geschichte der Medizinischen Fakultät der Universität zu Basel 1460-1900, 1917
Matrikel Basel, 3, 426
Livre du Recteur, 3, 483

Auteur(e): Urs Leo Gantenbein / ME