No 2

Fick, Adolf Eugen

naissance 22.2.1852 à Marbourg, décès 11.2.1937 à Herrsching am Ammersee (Bavière), prot., Allemand. Fils de Ludwig, professeur d'anatomie à Marbourg, et de Julie Müldner. ∞ Marie Wislicenus. Etudes de médecine à Wurtzbourg, Zurich, Marbourg et Fribourg, doctorat en 1876. Médecin et ophtalmologue à Richmond (Afrique du Sud) de 1879 à 1886. F. passa l'examen d'Etat à Zurich en 1886, fut reçu à l'habilitation l'année suivante (dans le domaine de l'ophtalmologie). Jusqu'en 1914, il tint un cabinet médical et une clinique privée et fut privat-docent à l'université. Au début de la Première Guerre mondiale, il retourna en Allemagne et dirigea des hôpitaux de campagne en France, en Russie et en Turquie. On lui doit des travaux sur l'anatomie et la chirurgie de l'œil, sur l'optique physiologique et pratique, ainsi qu'un Lehrbuch der Augenheilkunde (1894), qui connut une traduction anglaise. Il est connu pour avoir émis le premier, en 1888, l'idée d'utiliser des lentilles de contact pour corriger certaines erreurs de réfraction de l'œil.


Bibliographie
NZZ, 1937, no 480
Vierteljahresschrift der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich, 82, 1937, 474-478 (avec liste des œuvres)
– R. Heitz, «Die ersten Kontaktlinsen von Adolf Eugen Fick (1888)», in Zeitschrift für praktische Augenheilkunde, 6, 1985, 62-64

Auteur(e): Christoph Mörgeli / LA