27/03/2006 | communication | PDF | imprimer

Falera

Comm. GR, cercle d'Ilanz, distr. de la Surselva. Village sur une terrasse de la rive gauche du Rhin antérieur (1218 m). 765 Falariae, all. Fellers. 415 hab. en 1850, 322 en 1900, 298 en 1930, 370 en 1950, 309 en 1970, 504 en 2000. Habitat du Bronze à la Muota, à l'extrémité sud-est de la terrasse, dont la fouille partielle a livré une épingle à tête discoïde, longue de 80 cm (vers 1600 av. J.-C.) et deux faucilles, le tout en bronze. Vestiges isolés de l'âge du Fer (800-400 av. J.-C.). Les alignements mégalithiques au-dessous de la Muota sont sans doute les restes d'un sanctuaire voué au culte du soleil. Un château fort en ruines, sur le Schleuiser Tobel, était le siège des seigneurs de Wildenberg; il passa aux comtes de Werdenberg-Heiligenberg après 1319, aux Rinck vers 1408. F. racheta les droits de l'évêque en 1538. La Réforme fut adoptée temporairement, sans réussir à s'imposer. En 1701, F. prit part à l'affaire de Sagogn du côté catholique et fut mis à l'amende par le conseil de guerre protestant. L'église Saint-Rémy, mentionnée en 831, est proche de l'habitat du Bronze. Le bâtiment actuel, consacré en 1491, fut incorporé à l'abbaye de Disentis; monument protégé, il ne sert plus que pour les occasions spéciales depuis la construction de la nouvelle paroissiale en 1903-1904. La collation passa à la paroisse au XVIIe s. Après 1965, le village devint rapidement une station touristique raccordée aux champs de ski de l'"Arena Alva", dans l'orbite de Laax/Flims. L'ancien noyau agricole est aujourd'hui cerné d'une vaste zone d'hôtels et d'appartements de vacances. La parahôtellerie représentait plus de la moitié des nuitées en 1989; un ralentissement des constructions de résidences secondaires a été décidé en 1992. Le secteur primaire offrait environ un cinquième des emplois en 2000, le tertiaire une bonne moitié; 40% de la population active travaillaient à l'extérieur. Un centre de rencontre (La Fermata) a été ouvert en 2003.


Bibliographie
– I. Cathomen, I. Winzap, Falera, 2002

Auteur(e): Adolf Collenberg / PM