Dinhard

Comm. ZH, distr. de Winterthour, dans le sud du Weinland zurichois, comprenant Kirch-D., Ausser-D., Welsikon, Eschlikon et Vorder Grüt. 1275 Thynart. Sulz fut séparé de D. en 1934 et rattaché à Rickenbach (ZH). Env. 150 hab. en 1467, 438 en 1634, 619 en 1771, 738 en 1850, 639 en 1900, 758 en 1910, 586 en 1950, 651 en 1970, 1301 en 2000. La commune s'est développée à partir de plusieurs groupes de fermes aux appartenances diverses. Les barons d'Eschlikon, mentionnés de 1230 au début du XIVe s., apparaissent vers 1250 comme cautions et témoins des Kibourg. D'autres terres, qui relevaient de Reichenau et Constance, passèrent en 1427 au chapitre d'Embrach. Avec la seigneurie de Kibourg, les haute et basse justices tombèrent en 1424 (définitivement en 1452) aux mains de Zurich, qui attribua D. à l'Enneramt du bailliage de Kibourg. L'église de Kirch-D., fondée vers 800 d'après les témoins archéologiques, était consacrée à sainte Pétronille. Elle est mentionnée pour la première fois en 1275, comme siège d'un décanat qui s'étendait de la Thur jusqu'à Embrach. Le patronage appartenait aux barons de Klingen, qui l'inféodèrent au XIVe s. à des bourgeois de Winterthour; il passa au chapitre d'Embrach en 1427 et à Zurich en 1524. Une nouvelle église, ornée de peintures de style gothique tardif, fut construite entre 1511 et 1515. Altikon se sépara de la paroisse de D. en 1641; Sulz lui fut rattaché de 1608 à 1934, puis attribué à Rickenbach). Dès le XVIe s., les divers groupes de fermes se développèrent en communautés villageoises. La commune politique se constitua en 1798 sur le territoire de la paroisse; elle fut rattachée au district d'Andelfingen, et en 1803 à celui de Winterthour. Elle comprenait jusqu'en 1928 des communes civiles (D., Eschlikon, Welsikon et Vorder Grüt) jouissant d'une certaine autonomie. L'agriculture (à l'origine céréales et vigne) resta jusqu'au XXe s. la principale ressource. Une tuilerie déjà mentionnée en 1464 fut exploitée jusque vers 1918. La gare de Welsikon ouvrit en 1875. La séparation de Sulz entraîna en 1934 une forte diminution de la population. Depuis 1970 environ, le développement immobilier d'Ausser-D. et de Welsikon a fait de D. une commune résidentielle de l'agglomération de Winterthour; en 2000, les trois quarts des habitants étaient des navetteurs.


Bibliographie
Zur Innenrenovation der reformierten Kirche Dinhard 1972/73, 1973
MAH ZH, 8, 1986, 166-199

Auteur(e): Ueli Müller / FP