Salouf

Ancienne commune GR, cercle de Surses, district de l'Albula, ayant fusionné en 2016 avec Bivio, Cunter, Marmorera, Mulegns, Riom-Parsonz, Savognin, Sur et Tinizong-Rona pour former la commune de Surses. Sur le versant ouest de l'Oberhalbstein, le territoire communal comprenait les hameaux de Mulegn et de Del. 1160 Salugo, all. Salux (nom officiel jusqu'en 1943). 413 hab. en 1850, 287 en 1900, 289 en 1950, 205 en 2000 (80% de langue maternelle rom.). Habitat du Bronze sur la Motta Vallac. S. se trouvait sur la route du Septimer de l'époque romaine et du haut Moyen Age. Le domaine épiscopal fut géré par un chevalier de Salugo, cité en 1160, puis par la famille autochtone des Fontana. S., où se tint longtemps une landsgemeinde d'origine médiévale, n'adhéra pas à la Réforme. Mentionnée en 1290, l'église romane Saint-Georges fut partiellement reconstruite vers 1500 (voûte réticulée et retable de 1502). La paroisse fut desservie par les capucins de 1637 à 1947. Dès 1580, le curé de S. fut gardien du pèlerinage de Ziteil (2434 m, église Sainte-Marie). A Del, ancien domaine (Meiergut), le bailli Caspar Frisch fonda en 1595 la chapelle Saint-Roch, qui abrite de remarquables peintures figurant les apôtres. A Mulegn se trouve le dernier moulin en bon état de conservation. Sur les bords de la Julia, à Flex, il y eut des ferrières et un martinet entre 1828 et 1847, année où se produisit un incendie. Les degrés primaires supérieurs de S., Mon et Stierva ont été regroupés en 1972 (consortium scolaire). Les améliorations foncières (1969-1980) ont freiné quelque peu le dépeuplement de S. L'agriculture (au début du XXIe s. surtout élevage et cultures fourragères) ne constitue plus la principale source de revenus. Avec son complexe de vacances, dont les habitants sont actionnaires, S. est tourné vers le centre touristique de Savognin.


Bibliographie
MAH GR, 3, 1940, 264-280
Gem. GR 2003, 278-279

Auteur(e): Gion Peder Thöni / SR