Arthus, Maurice

naissance 9.1.1862 à Angers (F), décès 24.2.1945 à Fribourg, cath., Français. Fils de Nicolas et de Marie Adélaïde Manuelle. ∞ Marie-Thérèse Weissenbach. Etudes de médecine à Paris. Chef de conférences physiologiques à la Sorbonne (1890). Professeur de physiologie à l'université de Fribourg (1896), puis chef de laboratoire à l'Institut Pasteur de Lille (1900). Professeur à l'école de médecine de Marseille (1903) puis, de 1907 à 1932, professeur de physiologie et directeur du laboratoire de physiologie à Lausanne, à la fondation duquel il participa. De 1932 à sa mort, A. dirigea l'institut de bactériologie et d'hygiène de l'université de Fribourg. Auteur d'environ deux cents publications portant sur la coagulabilité et la caséification du sang, les effets toxiques des venins de serpent et d'abeille et l'anaphylaxie (phénomène d'A.). Tant par son enseignement que par ses œuvres, A. fut un ambassadeur de la Suisse romande à l'étranger.


Oeuvres
Précis de chimie physiologique, 1895
Précis de physiologie, 1901
De l'anaphylaxie à l'immunité, 1921
Bibliographie
– L. Binet, Médecins, biologistes et chirurgiens, 1954, 225-238

Auteur(e): Lazare Benaroyo