Arber, Werner

naissance 3.6.1929 à Gränichen, prot., de Gränichen. Fils de Julius, agriculteur, et de Maria Richner. ∞ Antonia Braun. Diplôme de sciences naturelles de l'EPF de Zurich (1953), doctorat en biologie de l'université de Genève (1958). Assistant de recherche en biophysique à Genève (1953-1958), en microbiologie à l'université de Californie du Sud à Los Angeles (1958-1959), privat-docent puis professeur extraordinaire de génétique moléculaire à l'université de Genève (1960-1970), professeur invité au département de biologie moléculaire de Berkeley (Etats-Unis, 1970-1971), professeur ordinaire de génétique moléculaire au Biozentrum de l'université de Bâle depuis 1971 (recteur en 1986-1988). A. mit en évidence dès 1960 le phénomène de restriction-modification enzymatique intervenant dans la défense des bactéries face à des agressions virales. Les enzymes de restriction s'avérèrent ensuite des outils expérimentaux précieux pour l'étude du matériel génétique. Cette découverte lui valut l'attribution en 1978 du prix Nobel de médecine, conjointement à Daniel Nathans (Etats-Unis) et à Hamilton O. Smith (Etats-Unis). A. est un spécialiste des mécanismes moléculaires de l'évolution biologique et de la théorie de l'évolution moléculaire. Il présida de 1996 à 1999 l'International Council for Science, organisation faîtière mondiale des sociétés et académies des sciences naturelles.


Oeuvres
– «Promotion and Limitation of Genetic Exchange», in The Nobel Prizes, 1979, 175-192
– «Grundlage der Gentechnologie», in Reproduktionsmedizin und Gentechnologie, éd. H. Müller, 1987, 138-153
Bibliographie
– T. Wasson, éd., Nobel Prize Winners, 1987, 30-32

Auteur(e): Lazare Benaroyo