27/01/2011 | communication | PDF | imprimer | 

Cunter

Comm. GR, cercle de Surses, distr. de l'Albula, comprenant le village de C. sur la route du Julier, sur un éboulis interglaciaire de la rive droite de la Gelgia, le hameau de Burvagn et les mayens de Promastgel et Muntschect. 1370 Contra, jusqu'en 1943 all. Conters im Oberhalbstein. 182 hab. en 1850, 152 en 1900, 152 en 1950, 116 en 1970, 198 en 2000.

Habitat du Bronze (XIIe s. av. J.-C.) à Caschligns au-dessus de C., probablement sur un très ancien passage vers la vallée de l'Albula. C. fit partie jusqu'en 1850 de la haute juridiction de l'Oberhalbstein (Ligue de la Maison-Dieu, dont diverses charges furent occupées par des membres de la famille Scarpatetti, puissante dans la vallée). L'église, mentionnée dès 1392, fut refaite en style baroque et dédiée à saint Charles Borromée en 1677. Au spirituel, le village dépendit de Riom jusqu'en 1725. C. s'affranchit peu à peu de Riom, politiquement et économiquement, en un lent processus qui dura du XVIIe s. au début du XXe s. Les gens de l'Oberhalbstein tinrent une landsgemeinde extraordinaire à C. en 1566, pour apporter leur soutien à la Ligue de la Maison-Dieu qui demandait la destitution de l'évêque de Coire, Beatus a Porta. En 1740, des villageois de C. aidèrent des déserteurs autrichiens à prendre la fuite; en représailles, l'Autriche soumit les III Ligues à un blocus céréalier. Le village, ayant brûlé en 1754, 1812, 1824 et 1896 (incendie volontaire), compte peu de maisons anciennes. Entièrement rural jusqu'en 1950, il abritait encore à la fin du XXe s. quelques exploitations agricoles et peu d'industries. La commune a une école primaire depuis 1845 environ, elle a formé plus tard un cercle scolaire avec ses voisines. En 2000, 51% de la population parlait encore le romanche. Profitant du développement du tourisme à Savognin, C. propose depuis 1970 des maisons et des appartements de vacances qui contribuent à sa bonne situation financière, de même que les redevances payées les Forces motrices zurichoises et par la gravière de la Gelgia.


Bibliographie
MAH GR, 3, 1940, 238-245
– A. Janutin, «L'arsa da Cunter,», in Igl Noss Sulom, 48, 1969, 49-57
Gem. GR

Auteur(e): Gion Peder Thöni / VV