Wiesen (GR)

Ancienne commune GR, cercle de Bergün, district de l'Albula, partie de la commune de Davos depuis 2009. Village-rue (1437 m) sur la rive droite du Landwasser. 1480 an den Wiesen, rom. Tain. 188 hab. en 1803, 211 en 1850, 183 en 1900, 240 en 1950, 301 en 2000. Zone d'alpages exploitée à partir d'Alvaneu au Moyen Age, colonisée par des Walser de Davos dès la fin du XIIIe s. La haute justice fut aux mains des von Vaz jusqu'en 1338. Ensuite, W. passa avec la seigneurie de Belfort (membre de la Ligue des Dix-Juridictions en 1436) des Toggenbourg aux Montfort, puis aux von Matsch et en 1477 à l'Autriche, dont les droits furent rachetés en 1652. La chapelle Saint-Nicolas est mentionnée en 1447, l'église avant 1500; ayant embrassé la Réforme en 1553, le village se détacha d'Alvaneu. Entre 1613 et 1851, W. fut l'une des trois communautés de voisinage qui constituèrent la demi-juridiction d'Inner-Belfort; celle-ci exerçait la basse justice et élisait librement son amman. Le village vivait surtout de l'élevage et d'un peu de céréaliculture. Après la construction de la route du Landwasser (1870-1873), il devint une station de cure d'air. La gare sur la ligne Filisur-Davos date de 1909. La parahôtellerie est bien développée. Depuis l'ouverture du tunnel du Landwasser, en 1974, de nombreux habitants se rendent à Davos pour travailler. En 2000, la part des germanophones était de 98%.


Bibliographie
MAH GR 2, 1937, 400-404
– K. Egli, Die Landschaft Belfort im mittleren Albulatal, 1978

Auteur(e): Jürg Simonett / UG