Seiteur [Seytorée]

Ancienne mesure de superficie (dite aussi seitorée, seytorée, faux, fauchée, all. Mannwerk, Mannsmad, Mad , Tagwan , etc.) utilisée pour les prés dans les régions céréalières, en Suisse occidentale et orientale. Elle correspondait en gros à la surface fauchée en un jour et variait de 29 à 39 ares. Jusqu'au XVIIIe s., le seiteur se distinguait de la pose utilisée pour les champs et était, pour ce que l'on sait, tantôt plus petit que celle-ci (Argovie, Zurich), tantôt plus gros (jusqu'au double à Neuchâtel). Au XVIIIe s., par décision des autorités, le seiteur fut souvent rendu égal à la pose, sans changer de nom. Il en alla ainsi en Suisse occidentale (Valais et Jura inclus) comme en Suisse alémanique. Dans le Seeland bernois, le Mannwerk (34,4 ares) était aussi utilisé pour la vigne. En 1822, le canton de Vaud fixa la pose (de 10 fossoriers) à 45 ares. Le Mannwerk alémanique fut compté à 36 ares en 1838. Ces mesures furent supprimées en 1877 lors de l'introduction du système métrique (Poids et mesures).


Auteur(e): Anne-Marie Dubler / LH