No 1

Myconius, Oswald

naissance 1488 (Oswald Geisshüsler) à Lucerne, décès 14.10.1552 à Bâle. Etudes à Bâle (1510-1514), baccalauréat. Théologien autodidacte, M. ne fut pas ordonné prêtre. Il enseigna à Bâle, à Zurich en 1516, puis dès 1519 à Lucerne, d'où il fut chassé en 1522 pour ses opinions "luthériennes". Il s'établit à Zurich en 1523. Après la mort de son ami et bienfaiteur Zwingli, il devint pasteur à Bâle et succéda en 1532 à Œcolampade comme antistès et professeur à l'université. Il y dispensa un enseignement d'orientation érasmienne et suivit les idées théologiques des réformateurs tout en essayant de jouer un rôle de modérateur dans la querelle eucharistique. Son œuvre, qui n'est que partiellement conservée, comprend notamment un commentaire sur l'Helvetiae descriptio de Glaréan (1519), un dialogue contre la guerre (Philirenus, 1519, perdu), la Confession de foi de Bâle (1534) et la première biographie de Zwingli (1536).


Bibliographie
– P.X. Weber, «Beiträge zur ältern Luzerner Bildungs- und Schulgeschichte», in Gfr., 79, 1924, 28
– Kosch, Deutsches-Literatur-Lex., 10, 1702-1703
– A. Zünd, Gescheiterte Stadt- und Landreformationen des 16. und 17. Jahrhunderts in der Schweiz, 1999, 42-44

Auteur(e): Gregor Egloff / LA