28/10/2010 | communication | PDF | imprimer | 

Mutten

Comm. GR, cercle d'Alvaschein, distr. de l'Albula, comprenant Unter-M. (habité toute l'année, 1394 m), Stafel (1761 m) et Ober-M. (estivage, 1860 m), au sud de la gorge du Schin. 1363 unz uff die Mutten (non confirmé), 1549 Hans ab Mutten, rom. Mut. 98 hab. en 1803, 132 en 1850, 193 en 1900, 99 en 1910, 125 en 1950, 80 en 2000. Exploité d'abord comme alpages et mayens par les gens de Stierva et de Zillis, le territoire de M. fut colonisé après 1300 par des Walser, sans doute à l'instigation des seigneurs de Vaz. M. constituait, avec Stierva, un quart de la juridiction d'Obervaz, mais avait son amman et, dès 1655, son consistoire. Au spirituel, il faisait partie de Stierva. Il adopta la Réforme en 1582. Des églises furent construites en 1583-1584 à Unter-M. et en 1718 à Ober-M. Les habitants vivaient de l'élevage et de la culture de champs isolés accessibles seulement par des sentiers; ils pratiquaient le système des migrations saisonnières verticales sur trois niveaux. M. est depuis 1851 la seule commune protestante et de langue allemande du cercle d'Alvaschein. La route, construite en 1869, et la voie ferrée (station de Solis sur la ligne de l'Albula inaugurée en 1903) ont permis un modeste tourisme. Une part importante d'Ober-M. fut détruite par un incendie en 1946. En 2005, le secteur primaire offrait 83% des emplois.


Bibliographie
– R. Hotzenköcherle, Die Mundart von Mutten, 1934
MAH GR, 2, 1937, 290-292
Gem. GR

Auteur(e): Jürg Simonett / AN