Waldkirch (SG)

Comm. SG, région de Saint-Gall, comprenant les comm. bourgeoises et paroissiales de W., sur la route d'Engelburg à Bischofszell, et de Bernhardzell, ainsi que les hameaux de Sorntal, Ronwil, Hofirst, Edlischwil, Bleichenbach, Schöntal et la région du Tannenberg. 879 Waldchirichun marcho. 2681 hab. en 1837, 2601 en 1850, 2764 en 1900, 2556 en 1950, 3040 en 2000. En 1831, on découvrit à Widenhueb un trésor contenant près de 6000 monnaies romaines (70-256 apr. J.-C.). La contrée fut probablement colonisée dès le haut Moyen Age (rangées de tombes alémanes du VIIe s. dans le Sorntal). Propriété foncière de l'abbaye de Saint-Gall, W. passa en 1277/1278 dans la sphère d'influence des seigneurs de Ramschwag, mais revint, avant 1462, dans le giron de la principauté abbatiale, qui en fit une juridiction (coutumier de 1469) du bailliage d'Oberberg dans l'Alte Landschaft. Durant les guerres d'Appenzell, W. et Bernhardzell s'allièrent en 1401 avec les Appenzellois et la ville de Saint-Gall, ce qui leur valut d'être incendiés en 1403. La population participa maintes fois à des soulèvements populaires contre la domination des princes-abbés. Une landsgemeinde (dite alliance de W.) fut organisée en 1489 dans la localité. La Réforme fut introduite en 1528. L'autorité des princes-abbés fut rétablie en 1532. Sous l'Helvétique, W. s'associa au mouvement révolutionnaire du Fürstenland. L'église paroissiale catholique Saint-Blaise, probablement érigée au IXe s., fut agrandie en 1720-1722 et entièrement restaurée en 1989-1991; l'intérieur fut refait à neuf en 1783. En 1803, W. devint avec Bernhardzell une commune du nouveau canton de Saint-Gall (distr. de Gossau jusqu'en 2003); en 1872, elle renonça à être reliée au chemin de fer du Nord-Est (Gossau-Bischofszell). Un moulin y est mentionné en 1361. Les cultures céréalières prédominèrent jusqu'au XVIIIe s., puis les cultures fruitières; à partir de la seconde moitié du XIXe, l'industrie laitière prit le dessus (onze fromageries en 1993). La commune est encore rurale au début du XXIe s. L'industrie textile naissante du XIXe, pratiquée à domicile, perdit de son importance au tournant du XXe s. La filature du Sorntal fut fondée en 1823 et la firme qui lui succéda exploitée jusqu'en 1969. L'essor économique qui suivit la Deuxième Guerre mondiale fut marqué par une intense activité de construction.


Bibliographie
– P. Traxler, Chronik von Waldkirch-Bernhardzell, 1991

Auteur(e): Cornel Dora / FP