Zuzwil (SG)

Comm. SG, région de Wil, sur la route Gossau-Wil, au nord de la Thur, comprenant les villages paroissiaux de Z. et Züberwangen, le village de Weieren et les hameaux de Langensteig, Hüseren, Lindenhof, Grüenegg et Mettlen. 761 Zozinvilare. 1059 hab. en 1837, 1127 en 1850, 1075 en 1900, 1110 en 1950, 1485 en 1970, 3798 en 2000. Les localités alémanes de Züberwangen, Z. et Weieren sont mentionnées entre 754 et 981 dans treize actes de donation de l'abbaye de Saint-Gall. La juridiction abbatiale de Z. se constitua avant même la fin du millénaire (attestation en 947). Le château fort de Leuberg, au nord-est de Z., fut détruit avec le village pendant les guerres d'Appenzell (1403) et la première guerre de Zurich (1445). Remise en gage par l'abbé de Saint-Gall aux seigneurs de Griesenberg avant 1301, la basse justice passa plus tard des Toggenbourg aux Hewen, aux Löwenberg, aux Breitenlandenberg et enfin à Andreas Kornfail (coutumier de 1488), qui la vendit en 1495 à l'abbaye de Saint-Gall (coutumier de l'abbaye de 1495). Cette dernière attribua la juridiction de Z. au bailliage de Wil dans l'Alte Landschaft. Entre 1529 et 1531, la majorité de la population, qui relevait de Wil au spirituel, passa provisoirement à la Réforme. La paroisse de Z., dédiée à saint Joseph, fut fondée en 1677, celle de Züberwangen-Weieren, dédiée à sainte Marie-Madeleine, en 1774. La maison rouge (Rotes Haus), construite dans le premier quart du XVIIe s. (aile nord) et agrandie en 1732 (aile sud), servait à l'administration abbatiale (maison des dîmes). De 1793 à 1798, Z. participa au mouvement révolutionnaire du Fürstenland contre le régime du prince-abbé. En 1803, Z. devint commune saint-galloise; les communes bourgeoises fusionnèrent en 1837. Dès le XIXe s., la céréaliculture fut progressivement supplantée par l'élevage, par la production laitière et, jusqu'au milieu du XXe s., par les cultures fruitières. Le vignoble, entretenu depuis le haut Moyen Age, disparut après 1900. Pendant la seconde moitié du XIXe s., le village se développa sous l'impulsion de la broderie à domicile, qui prospéra jusqu'au début du siècle suivant. A partir de 1960, et surtout dans les années 1980, la commune vécut une période d'essor économique.


Bibliographie
– E. Spiess, Die Welt im Dorf, 1979
– J. Thoma, Zuzwil's Vergangenheit, 1995

Auteur(e): Cornel Dora / GAR