Niederbüren

Comm. SG, région de Wil, comprenant le village de N. sur la rive droite de la Thur, dans la plaine, et des hameaux dans les collines avoisinantes. Vers 737 Gaulichesburia, 817 ad Purias, 1266 Nidernburron. 947 hab. en 1798, 1181 en 1850, 1038 en 1900, 1135 en 1950, 1414 en 2000. Les Lindenberg sont mentionnés comme ministériaux entre 1210 et 1398, les Om von Rätenberg entre 1268 et 1358, les Hertenberg en 1262. Aucune source écrite ne mentionne le château fort d'Ochsenrain. En 1468, le bailliage de N. passa à l'abbaye de Saint-Gall, qui le dota d' un coutumier en 1469 et le rattacha au bailliage de Wil. De 1798 à 1803, N. fut attribué au canton du Säntis.

L'église paroissiale est citée dès 1266 (ce qui sous-entend la séparation de N. de la paroisse d'Oberbüren). L'école fut fondée avant 1635. L'église paroissiale Saint-Michel fut reconstruite en style baroque entre 1761 et 1765. Un incendie détruisit vingt-huit bâtiments en 1848. Céréaliculture et tissage à domicile dominèrent jusqu'au XIXe s. Les bourgeois, réunis en corporation à partir du XIXe s., jouissaient de privilèges relatifs au droit d'usage des biens communaux du bord de la Thur. La fromagerie, fondée en 1845 dans le moulin du Sorntal, joua un rôle pionnier lors du passage à l'économie laitière; l'école cantonale de laiterie du Sorntal, inaugurée en 1886, fut transférée à Rheineck en 1896. Après la correction de la Thur (dès 1919), les berges furent défrichées et drainées jusqu'en 1944, pour créer des emplois et gagner des terres cultivables; cela permit aussi l'installation d'un terrain de golf (1948). L'usine de filature et de tissage du Sorntal, fondée par des entrepreneurs zurichois, fut la seule activité industrielle de la commune entre 1823 et 1969, hormis quelques petits ateliers de broderie fondés après 1874; devenue Zetag en 1969, elle produisit du linge de maison jusqu'en 2007. Depuis 1994, le Musée du textile du Sorntal présente l'histoire de l'industrie et des techniques. En 2005, le secteur secondaire offrait 53% des emplois, pourvus majoritairement par Aluwag (fondée en 1971). De nombreux habitants de N. sont des pendulaires vers Saint-Gall, Gossau (SG) et Uzwil (2008).


Bibliographie
– G. Lutz, Textilgeschichte Sorntal, 1823-1989, 1989
– H. Hungerbühler, Niederbüren, 2007

Auteur(e): Markus Kaiser / VW