22/11/2016 | communication | PDF | imprimer | 

Bronschhofen

Ancienne commune SG, région de Wil, partie de la commune de Wil (SG) depuis 2013. Le territoire communal comprenait les villages de B. et Rossrüti, les hameaux de Maugwil et Trungen, et le pélerinage de Dreibrunnen. 796 Pramolveshova. 1025 hab. en 1837, 1073 en 1850, 1164 en 1900, 1430 en 1950, 2308 en 1970, 4297 en 2000.

Dans le bois de Gärtensberg, vestiges isolés du Bronze et de Hallstatt, traces d'une voie romaine; tombes du haut Moyen Age à Maugwil et Rossrüti. Fortifications médiévales à Bocksloo, Rächberg et Wilberg (auj. en ruine). En 895, le territoire de la future commune passa à l'abbaye de Saint-Gall, dont les avoués à B. furent entre autres les Griesenberg, les Anwil et les Holzhausen alias Keller. L'abbé de Saint-Gall Ulrich Rösch racheta l'avouerie en 1465-1466. Les basses juridictions de B., Rossrüti et Trungen furent réunies en 1495 sous le nom de Schneckenbund et dotées d'un coutumier commun (Schneckenbundgericht). Du XVe au XVIIIe s., le Schneckenbund prit toujours parti pour l'abbé de Saint-Gall lors de conflits politiques et militaires. Rattaché en 1803 à la commune de Wil, ce territoire devint en 1804 la commune de B., qui fit partie du district de Wil de 1831 à 2002. Au spirituel, il relevait de la paroisse catholique de Wil. La vie locale se développa fortement, surtout à B. et Rossrüti, qui eurent notamment leurs communes scolaires. La céréaliculture domina jusque vers 1870, l'élevage (lait et viande) aujourd'hui. La vigne, attestée en 1508, occupe encore 75 ares (Wilberg). L'hospice construit en 1851 à Rossrüti fut transformé en 1987 en maison de retraite (Rosengarten). Gare sur la ligne Wil-Kreuzlingen (1911). Ouverture du parc de véhicules à moteur de l'armée (1969). Après la Deuxième Guerre mondiale, B., banlieue résidentielle de Wil, connut un fort essor économique entraînant un trafic pendulaire intense (en 1990, 70% de la population active travaillait à l'extérieur). Depuis les années 1960, la localité offre un aspect varié: habitat individuel et collectif, exploitations industrielles et agricoles. B. fut l'une des communes saint-galloises à la croissance démographique la plus rapide.


Bibliographie
– K.J. Ehrat, Chronik der Stadt Wil, 1958
Gemeindeprospekt Bronschhofen, 1984
– W. Olbrich, Rossrüti und der "Hirsmäntig", 1991

Auteur(e): Cornel Dora / PM