21/11/2016 | communication | PDF | imprimer | 

Ganterschwil

Ancienne commune SG, région du Toggenbourg, ayant fusionné en 2013 avec Bütschwil pour former la commune de Bütschwil-Ganterschwil. Sur un plateau entre la Thur et le Necker, le territoire communal comprenait le village de G., de nombreuses fermes isolées, ainsi que les hameaux d'Äwil, Anzenwil, Bleiken, Ötschwil et Tobel. 779 Cantrichesuilare. 681 hab. en 1800, 732 en 1834, 868 en 1900, 971 en 1950, 1111 en 2000.

Les abbayes de Saint-Gall et de Magdenau, ainsi que les comtes du Toggenbourg possédaient des terres et des serfs à G., où sont aussi mentionnés des membres de la petite noblesse, comme Wenzel de G. (1102). Le village, qui fit partie du ressort du tribunal de Mogelsberg jusqu'en 1798, relevait des comtes de Toggenbourg au XVe s. Après la vente du Toggenbourg à l'abbaye de Saint-Gall en 1468, il fut placé sous l'autorité du bailli de Lichtensteig. Le patronage de l'église (citée en 1361), initialement consacrée à la Vierge, appartenait à l'abbaye de Saint-Gall. L'ermitage et la chapelle d'Ötschwil, fondés en 1375, furent supprimés en 1865. Une paroisse réformée se constitua dès 1528, à côté de la paroisse catholique (603 catholiques et 398 protestants en 2000). Après la construction d'une église catholique (1939), l'église paroissiale commune aux deux confessions fut remise aux protestants. Le coutumier, cité en 1621, réglait la vie locale. Le blé et l'avoine représentaient les principales cultures (trois moulins). L'industrie du tissage à domicile s'étendit dès le XVIIIe s.; certains ateliers familiaux donneront naissance à de petites usines textiles, comme celle de Johann Georg Berlinger. Au XIXe s., la céréaliculture céda la place à l'élevage et à la production laitière (deux fromageries en 1992). On exploita le tuf à Hengarten jusqu'en 1863. Après la crise de l'industrie textile, dès 1918, seules quelques petites entreprises purent encore s'installer. En 2000, la moitié de la population active travaillait dans le secteur tertiaire. Le foyer pour enfants défavorisés fondé en 1913 par le pasteur Alfred Lauchenauer est devenu un centre psychiatrique pour enfants et adolescents.


Bibliographie
– B. Bühler, Geschichte von Ganterschwil, 1979

Auteur(e): Beat Bühler / MT