No 3

Vaucher, Constantin

naissance 15.6.1768 (Gabriel-Constant) à Genève, décès 26.4.1814 à Genève, prot., de Fleurier (auj. comm. Val-de-Travers) et Genève. Fils d'Abraham, bijoutier et peintre sur émail, et de Jeanne-Pernette Descombaz. Célibataire. Formation à l'école de dessin de Genève (1780-1782), puis à Rome (1782-1789) auprès du cousin germain de sa mère, Jean-Pierre Saint-Ours, dont il devint le disciple. Peintre d'histoire de style néoclassique, V. contribua à introduire ce genre à Genève (Salon de la Société des Arts, 1789). Directeur de l'académie d'après nature de la Société des Arts à Genève (1794-1796). Il dispensa aussi un enseignement privé, notamment à Joseph Hornung et Abraham Constantin. Dès 1799, V. passa progressivement de la peinture au dessin et de la peinture d'histoire au portrait. Premier prix de l'académie de Parme (1785).


Bibliographie
DBAS, 1067-1068
– P.-A. Guerretta, «"C'est un nouveau Poussin qui s'avance sur la scène...": Gabriel-Constant Vaucher dans le contexte du revival du mythe de Brutus autour de 1785», in Liber veritatis, 2007, 283-295

Auteur(e): Laurence Cesa-Mugny