09/09/2010 | communication | PDF | imprimer

Brunnadern (SG)

L'édition imprimée de cet article comporte des images. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Comm. SG, distr. de Neutoggenburg. Le village de B. et les hameaux de Chrüzweg, Spreitenbach, Furt (partiellement sur la comm. de Mogelsberg) et Taa sont situés au fond de la vallée du Necker, au pied nord du Wasserfluh. Le reste du territoire communal, très découpé et formé de collines, regroupe les hameaux de Bitzi, Waldschwil, Vögelisegg, Steig, Haselacker, Schwendi, Niderwil, Reitenberg, Homberg, Hinteregg. 1377 Brunadran. 930 hab. en 1803, 781 en 1827, 931 en 1850, 710 en 1900, 735 en 1950, 587 en 1970, 917 en 2000.

Cette région, tardivement habitée, dépourvue de centre villageois jusqu'au XVIIIe s., dépendait à la fin du Moyen Age des comtes de Toggenbourg et passa en 1468, avec le Toggenbourg, à l'abbaye de Saint-Gall. Une partie était soumise à la juridiction de Hemberg, l'autre à celle de la vallée du Necker. Une chapelle médiévale fut remplacée en 1461 par un nouvel édifice, filiale de la paroisse d'Oberhelfenschwil. En 1528, les habitants adoptèrent la Réforme. La paroisse ne fut créée qu'en 1708; l'église fut construite en 1763 par Hans Ulrich Grubenmann. La commune de B. se forma en 1803.

De nombreuses fermes typiques du Toggenbourg, datant des XVIIe et XVIIIe s., subsistent dans village de B., à Spreitenbach et à Furt. Une école itinérante est signalée en 1745. En 1874, B. et Reitenberg formèrent un arrondissement scolaire. Après l'expansion de la filature et du tissage à domicile aux XVIIe et XVIIIe s., de plus grandes entreprises textiles se sont ouvertes au XIXe s.: une filature et une teinturerie à B., des usines de tissage à B., Furt et Spreitenbach. En 1872 enfin, une fabrique de nouilles s'est installée. La broderie industrielle, qui s'est développée dès 1850, connut son apogée vers 1880 puis s'effondra lors de la crise des années 1920. Petites exploitations agricoles familiales, artisanat, petite industrie et tourisme caractérisent cette commune depuis 1945. Une station du chemin de fer Toggenbourg-lac de Constance fut ouverte à B. en 1910, ainsi qu'en 1912 la station de départ de la ligne postale pour Sankt Peterzell et Waldstatt. L'école secondaire de B.-Oberhelfenschwil-Mogelsberg, ouverte en 1956, comporte depuis 1977 le centre secondaire supérieur du Necker. L'Eglise réformée ouvrit en 1971 un home médicalisé. Le nombre des exploitations agricoles régresse, les emplois augmentent dans les secteurs secondaire et tertiaire.


Bibliographie
– U. Tobler, Kirche und Kirchgemeinde von Brunnadern, 1964
– K. Künzler, éd., Brunnadern, 1977
Geschichte der Schule Brunnadern, 1990

Auteur(e): Hans Büchler / MT