Société suisse de surveillance économique (SSS)

Société de droit privé, constituée en octobre 1915 pour éviter que des marchandises en provenance de l'Entente ne parviennent, par le canal d'entreprises suisses, aux mains des empires centraux. Elle avait pour base un accord conclu entre les gouvernements suisse, français, britannique et italien, rejoints en décembre 1917 par celui des Etats-Unis. A la différence de l'Office fiduciaire suisse pour le contrôle du trafic des marchandises, la SSS fut d'emblée clairement structurée, solidement établie et inscrite au registre du commerce. Au milieu de 1918, elle occupait 420 personnes à l'office central de Berne et 77 dans les bureaux de Paris, Londres et Rome, ainsi que dans cinq ports maritimes et à sept postes frontière. Pour permettre un contrôle strict, les importateurs se réunirent en cinquante et un syndicats. La surveillance fut exercée jusqu'en juillet 1919. La SSS fut rayée du registre du commerce en février 1920.


Sources imprimées
Soc. suisse de surveillance économique: 1915-1919, 1920
Rapport intérieur de la Soc. suisse de surveillance économique: 1915-1921, 1921
Bibliographie
– H. Ochsenbein, Die verlorene Wirtschaftsfreiheit, 1914-1918, 1971

Auteur(e): Bernard Degen / AN