14/07/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Marques domestiques

Les marques domestiques sont des signes distinctifs renvoyant à une famille ou à un individu. On les trouve sur des outils en bois ou des lots de bois, dans la forêt. Les chercheurs se sont particulièrement intéressés aux tachères, appelées Tesseln ou Kehrtesseln dans la partie germanophone du Valais. Ces morceaux de bois présentent des entailles en forme de chiffres ou de marques domestiques; ils servaient à mémoriser la liste des personnes assignées à une tâche (garder les bêtes, faire le guet) ou autorisées à utiliser un dispositif (le système d'irrigation des prairies). Une fois le travail terminé, la tachère était transmise au responsable ou au bénéficiaire suivant. Le marquage des cornes, des objets en cuir, des immeubles et parties d'immeubles était moins répandu. La marque se faisait au fer rouge, souvent aussi à la hache ou au couteau. Autrefois les marques domestiques étaient utilisées dans de nombreuses régions du pays. Dès le XIXe s. leur usage se concentra dans la sphère alpine. Aujourd'hui, on ne les rencontre plus guère.


Bibliographie
– F.G. Stebler, «Die Hausmarken und Tesseln in der Schweiz», in ASTP, 11, 1907, 164-180
– M. Gmür, Schweizerische Bauernmarken und Holzurkunden, 1917 (21991)

Auteur(e): Roland Flückiger / UG