No 1

Royer, Clémence

naissance 21.4.1830 à Nantes, décès 6.2.1902 à Neuilly-sur-Seine (Ile-de-France), cath., puis libre penseuse, Française. Fille d'Augustin-René, officier, et de Joséphine-Gabrielle Audouard. Célibataire. En 1848, R. adhéra aux idées républicaines. Elle s'installa à Praz-Perey (aujourd'hui commune de Bourg-en-Lavaux) en 1856, puis à Lausanne, où elle donna à l'académie un cours réservé aux femmes sur la philosophie de la nature (1859). En 1862, R. publia Théorie de l'impôt ou La dîme sociale, ouvrage récompensé par le Conseil d'Etat vaudois, et traduisit en français De l'origine des espèces de Darwin. Conférencière très active, elle quitta la Suisse en 1865. Pacifiste et féministe, R. oscilla entre les thèses élitistes du darwinisme social et une conception égalitaire de la société. Première femme à obtenir la Légion d'honneur pour des travaux scientifiques (1900).


Fonds d'archives
– Dossier ATS, ACV
Bibliographie
– G. Fraisse, Clémence Royer, 1985 (rééd. 2002)
– C. Dallera, N. Lamamra, Du salon à l'usine: vingt portraits de femmes, 2003, 75-89

Auteur(e): Marie-Hélène Guex