Kreuzer [Creuzer, Cruche]

Monnaie réelle tyrolienne diffusée au bas Moyen Age en Italie du Nord, Autriche et Allemagne du Sud, servant au commerce, et frappée également à Zurich, Lucerne et Soleure à partir de la seconde moitié du XVe s. (Monnaies). Frappé pour la première fois en 1274 dans le Tyrol, le kreuzer équivalait à l'origine à vingt petits deniers de Vérone. Il doit son nom à l'image de l'avers, qui montre soit une croix celtique, soit une double croix. Monnaie d'argent au début, il devint peu à peu une monnaie de billon. Le kreuzer constitua à partir du XVIe s. la base du système monétaire de l'Allemagne du Sud et de l'Autriche et fut dès lors un élément important du numéraire de plusieurs cantons. Il fut aussi frappé sous forme de pièce de 2 1/2 rappes dès 1809, puis disparut lors de la réforme monétaire de 1850-1851. Il servit aussi de monnaie de compte dans le canton de Berne (francisé en cruche dans le Pays de Vaud) et valait un quart de batz et un centième d'écu (couronne).


Bibliographie
– E. Tobler, «Kreuzerprägungen in der Schweiz», in Helvetische Münzenzeitung, 10, 1975, 494-497, 529-540; 11, 1976, 1-10, 49-58, 97-109, 147

Auteur(e): Lorenzo Fedel / LA