No 1

Joray, Albert

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 1.8.1871 à Saint-Imier, décès 20.2.1939 à Delémont, prot., de Belprahon. Fils d'Auguste, maître secondaire, puis officier d'état civil à Saint-Imier, député au Grand Conseil bernois 1894-1898, et de Marie Beynon. ∞ 1898 Délia Lanz (divorce en 1922). Etudes de droit. Brevet de notaire bernois. Depuis 1899, greffier du tribunal à Moutier, dont il fut maire de 1902 à 1905. Notaire à Delémont dès 1906, puis commandant de l'arrondissement militaire du Jura (1909-1927) et préfet de Delémont (1927-1934). Libéral-radical, J. s'est engagé dans de nombreuses activités officielles et d'utilité publique (président des assemblées municipales, chef des sapeurs-pompiers et juge au tribunal à Delémont). Il est surtout le promoteur du tourisme dans le Jura bernois. Fondateur et président de la Société d'embellissement de Moutier (1902-1906), laquelle est à l'origine de la fondation en 1903 de la Société jurassienne de développement (devenue Pro Jura en 1938), qu'il présida de 1903 à 1934. Initiateur de l'érection en 1924 du monument national des Rangiers. Lieutenant-colonel en 1931. Zofingien.


Bibliographie
Le Démocrate, 21.2.1939
Pro Jura, Soc. jurassienne de développement, 1903-1978, 1978, 1-69

Auteur(e): Jean-Philippe Gobat