No 23

Muralt, Leonhard von

naissance 7.6.1751, décès 30.10.1822 à Heidelberg (comm. Hohentannen), prot., de Zurich et Hohentannen. Fils de Leonhard, seigneur justicier de Heidelberg et Oetlishausen (tous deux comm. Hohentannen). Frère de Franz ( -> 11). ∞ 1776 Maria Ursula Scherb, fille de Melchior, médecin, intendant de l'hôpital de Bischofszell. Au service de France (1764-1769), puis seigneur justicier de Heidelberg (1782-1798). Député au Grand Conseil thurgovien (1803-1807), M. participa en 1814 au mouvement d'opposition aristocratique et conservateur qui revendiqua, sans succès, la consultation de l'ancien Gerichtsherrenstand (notamment des seigneurs justiciers et des villes sujettes) pendant la préparation de la Constitution, arguant que la suppression de l'acte de Médiation invalidait la Constitution thurgovienne de 1803.


Bibliographie
– J. Meyer, «Salomon Fehr und die Entstehung der thurgauischen Restaurationsverfassung vom 28. Juli 1814», in ThBeitr., 50, 1910, 1-144
– H. Schulthess, Bilder aus der Vergangenheit der Familie von Muralt in Zürich, 1944, 97-111

Auteur(e): Erich Trösch / EVU