No 3

Zeerleder, Karl

naissance 31.12.1780 à Berne, décès 28.6.1851 dans son domaine du Mont Vully, prot., de Berne. Fils de Ludwig, banquier, et de Sophie Charlotte von Haller. Frère de Ludwig ( -> 4) et Bernhard ( -> 2), petit-fils d'Albert de Haller, cousin de Gottlieb Abraham von Jenner et Karl Ludwig von Haller. ∞ Margarete Elisabeth Melanie Ernst, fille de Beat Rudolf von Ernst, 2) Magdalena Zeltner, fille d'Urs Joseph Eduard, commerçant. Beau-frère d'Armand Eduard von Ernst. Formé dans des écoles privées, Z. étudia l'histoire en autodidacte. Il fit partie des patriciens de tendance libérale qui poursuivirent leur carrière sans heurt de l'Ancien Régime à la Régénération, grâce à leurs compétences administratives et sociales. Secrétaire au Ministère de l'intérieur sous l'Helvétique (1798-1802), secrétaire (1803-1824), puis membre (dès 1824) du conseil de justice bernois, député au Grand Conseil bernois (1816-1831), membre du Petit Conseil (1827-1830), juge d'appel (dès 1827). Son Bericht an den Grossen Rath der Stadt und Republik Bern über die Staats-Verwaltung de 1831 constitue un compte rendu apologétique de la gestion du patriciat qui venait d'être renversé. Bailli d'Aarwangen (1818-1824), Z. y fonda avec le blanchisseur Jakob Buchmüller une caisse d'épargne. Il refusa une élection au Grand Conseil de la Régénération. Président de la Ville de Berne (1832-1848), il encouragea la construction du pont de Nydegg et de la bibliothèque municipale. Il présida la Schweizerische Geschichtsforschende Gesellschaft, suisse de nom, bernoise de fait (1831-1840). Ses Urkunden für die Geschichte der Stadt Bern [...], publiés à titre posthume (3 vol. 1853-1855), révèlent ses qualités d'historien.


Fonds d'archives
– Fonds, AEB
Bibliographie
– H. von Greyerz, Nation und Geschichte im bernischen Denken, 1953, 156
– J.H. Wäber, Berner Patrizier in hohen Staatsämtern der Helvetik, mém. lic. Berne, 1978 (BBB)
Der Bund, 23.6.2001

Auteur(e): Christoph Zürcher / OME