Tübach

Comm. SG, région de Rorschach, située dans le triangle formé par les villes de Rorschach, Saint-Gall et Arbon, comprenant le village de T. et le hameau d'Aach. 1207 Tiuffenbach. 340 hab. en 1800, 359 en 1850, 569 en 1900, 665 en 1950, 1057 en 2000. Au Moyen Age, l'abbaye de Saint-Gall possédait des terres à T. Le domaine (Kehlhof), mentionné en 1207, resta une grande exploitation agricole jusqu'au XVIIIe s. L'évêque de Constance (XIIIe s.) et les seigneurs de Rorschach (XIIIe et XIVe s.) y furent propriétaires fonciers. Le bailliage impérial de T. passa en gage à Eberhard von Bürglen en 1331, puis à Hermann von Breitenlandenberg en 1351 et enfin aux Schenk von Castel, avant de revenir au prince-abbé de Saint-Gall (1464-1466). Dès le début du XVIe s., T. fut une capitainerie de la basse juridiction de Rorschach (relevant de la principauté abbatiale de Saint-Gall). Il obtint en 1566 un coutumier et un règlement d'établissement. Au spirituel, il releva de Steinach. En 1529, le village adopta la Réforme, mais revint en 1532 à l'ancienne confession. En 1742, il devint paroisse, contre la volonté de Steinach. La chapelle Notre-Dame-Auxiliatrice fut bâtie en 1649, l'église paroissiale Marie-Auxiliatrice en 1744-1746. Fondé en 1616 à Rorschach et placé en 1847 sous la juridiction de l'évêque de Saint-Gall, le couvent de capucines Sainte-Scolastique fut transféré à T. en 1905, en raison de la transformation de la gare et de l'industrialisation de Rorschach. Le bâtiment conçu par August Hardegger accueillait 34 sœurs en 1905, 40 en 1958, 25 en 1985 et 8 en 2012. Le monastère vit principalement de la confection d'hosties et possédait en 1990 deux fermes destinées à la production de lait et de fruits (10,8 ha et 3,5 ha) et une forêt (2 ha).

En 1582, Leonhard Straub installa à T. un moulin à papier qui existait encore après 1740. Une imprimerie fut active à T. de 1584 à 1622 (plusieurs propriétaires). Straub y imprima en 1597 le premier périodique de Suisse, Annus Christi, avec la mention légale "Reichshof Rorschach". Dès le XVIIe s., les nobles et les riches bourgeois construisirent à T. des maisons de campagne. Le village vivait de l'agriculture, notamment de la culture fruitière et de la viticulture, qui fut pratiquée jusque vers 1900. Une caisse Raiffeisen s'y installa en 1902, le centre de réhabilitation pour alcooliques Mühlhof (avec exploitation agricole) en 1930. Jusque dans les années 1960, T. resta une commune rurale avec peu d'artisanat. Dès 1970, avec le boom immobilier, de nouveaux quartiers virent le jour et de petites et moyennes industries s'installèrent. En 1803, T., Steinach et Berg fusionnèrent et formèrent la commune de Steinach, dans le district de Rorschach (supprimé en 2002). T. et Berg se séparèrent de Steinach pour créer la commune de Berg en 1832, puis T. devint commune en 1845. Depuis 1993, le président de commune travaille à plein temps. T. fit un plan de zones en 1976. Un centre polyvalent a été inauguré en 1980, le terrain de sport et de détente régional de Kellen T. en 1997.


Bibliographie
– F. Willi, «Aus der Geschichte des Reichshofs Tübach», in Rorschacher Neujahrsblatt, 1937, 47-52
HS, V/2, 1086-1094
– T. Müller, Tübach, 1986
– J. Huber, Tübach, 2000

Auteur(e): Peter Müller / ARI