06/03/2006 | communication | PDF | imprimer | 

Eggersriet

Comm. SG, région de Rorschach. Village-rue situé sur le versant méridional du Rorschacherberg, longeant la route de Heiden à Saint-Gall et comprenant les hameaux de Dorf, Wisen et Egg à Eggersriet, de même que Grub. 1260 Egglinsriet. 1635 hab. en 1850, 1465 en 1900, 1165 en 1950, 929 en 1970, 1741 en 1980, 2079 en 2000. L'abbaye de Saint-Gall acquit à E. les biens et les droits des seigneurs de Rorschach en 1431, puis ceux de l'évêque de Constance en 1474. Sous le prince-abbé de Saint-Gall, le village forma jusqu'en 1798 une capitainerie relevant de la juridiction de Rorschach. Il obtint en 1560 un coutumier et un règlement d'établissement. Avant de former une paroisse indépendante, E. fit partie jusqu'en 1663 de celle de Goldach. En 1654, la chapelle Sainte-Anne fut aménagée en église paroissiale, reconstruite en 1738 et agrandie en 1812. En 1803, E. s'allia avec Grub et Untereggen pour former une seule commune, dont Untereggen se détacha en 1827 mais qui comprend toujours Grub, malgré une demande de séparation refusée par le gouvernement cantonal en 1850. Les habitants vécurent de l'agriculture et de l'extraction de la molasse d'Unterbilchen, de la production laitière et du travail à domicile à partir du XIXe s. Ils restèrent pauvres longtemps et souffrirent d'indigence jusqu'au début du XXe s. En 1874, la commune reprit en charge l'assistance publique, assumée jusque là par les communautés locales de Grub et d'E. La maison des pauvres et orphelins fut construite en 1881. Egg fut totalement détruit par un incendie en 1847, de même que le hameau de Dorf en 1861. La construction de la route Saint-Gall-Martinstobel-Grub, devenue cantonale en 1859, plongea E. dans les dettes. La diligence reliant Saint-Gall à Heiden depuis 1871 fut supprimée en 1874 à cause du chemin de fer de montagne Rorschach-Heiden. Rétablie en 1896 à la demande d'E. et de Grub (AR), elle fut remplacée par un service de cars postaux en 1920. Une caisse Raiffeisen fut ouverte en 1908. Le syndicat pour l'alimentation électrique se constitua en 1912 et celui pour l'alimentation en eau en 1950-1951. En raison de sa topographie et de la structure de son habitat, la commune doit supporter d'importants coûts d'infrastructure. Depuis 1960, elle a connu un essor économique qui la transforma rapidement en cité-dortoir dans les années 1970. En 2000, plus des deux tiers de la population active travaillait à l'extérieur, à Saint-Gall surtout.


Bibliographie
– E. Spiess, Eggersriet, 1978

Auteur(e): Peter Müller / WW