Wittenbach

Comm. SG, région de Saint-Gall, comprenant les quartiers de W., Kronbühl, Bruggwaldpark, plusieurs hameaux et l'enclave de Hinterberg. 1297 Witebach. 1322 hab. en 1831, 1301 en 1850, 1894 en 1900, 2668 en 1910, 2393 en 1950, 5487 en 1970, 8486 en 2000.

A l'origine, W. était constitué de fermes isolées (Brumenau peut-être en 830, Gommenschwil en 847), puis de hameaux. La mayorie de W., fief de l'abbaye de Saint-Gall, comprenait des domaines à W., Tablat et Häggenschwil. Après avoir récupéré l'avouerie hypothéquée de W. en 1381, l'abbaye put s'imposer peu à peu comme véritable souverain. Amputé de Tablat (Oberwittenbach) en 1458/1459, W. fut jusqu'en 1798 une capitainerie relevant du tribunal abbatial, au sein du bailliage du gouverneur. Il fit partie de la paroisse Saint-Laurent de Saint-Gall, puis de celle de l'abbatiale dès 1535, avec rang de paroisse filiale dès 1647. Une église est mentionnée au Kappelhof dès 1222; l'édifice actuel de l'Ulrichsberg date de 1675-1676. Jusqu'à la fin du XVIIIe s., on cultivait les grains en assolement triennal, à côté des fruits et du lin. Au XIXe s., les cultures herbagères et la production laitière s'imposèrent. Sous l'Ancien Régime, de nombreux paysans avaient un domaine trop petit pour vivre et devaient travailler à domicile pour l'industrie textile saint-galloise. L'industrialisation commença en 1869, avec la fabrique de broderie Kronbühl AG. La crise de la broderie ouvrit une période de dépression (dès 1914), qui conduisit à une économie plus diversifiée après la Deuxième Guerre mondiale, la métallurgie s'ajoutant au textile. La gare sur la ligne du lac de Constance-Toggenbourg fut inaugurée en 1910. La zone bâtie s'étendit fortement, du fait de l'industrialisation et surtout, dès 1960 environ, par la construction de logements, notamment pour les navetteurs (près de deux tiers de la population active travaillent à Saint-Gall). W. est devenu une commune en 1803, attribuée au district de Rorschach jusqu'en 1831, à celui de Tablat de 1831 à 1918, puis à celui de Saint-Gall jusqu'en 2003.


Bibliographie
– S. Huber et al., «Beitrag zur Geschichte von Wittenbach», in 50 Jahre Darlehenskasse Wittenbach, 1962, 9-74
– M. Baumann, Kleine Leute, 1990
Geschichte von Wittenbach, 2003

Auteur(e): Marcel Mayer / FP