Muolen

Comm. SG, région de Saint-Gall, située à l'extrême nord du canton, formée du village de M. et de plusieurs hameaux et comprenant une partie du Hudelmoos, dernière tourbière de montagne du Fürstenland. 1155 Mola. 953 hab. en 1831, 983 en 1850, 1015 en 1900, 1027 en 1950, 1074 en 2000. Cédés à l'abbaye de Saint-Gall par Rudolf von Hagenwil en 1264, le domaine et la mayorie (Meieramt) de M. formaient une partie de la seigneurie de Hagenwil dont l'administration fut ensuite confiée à des familles nobles de la région (notamment les Breitenlandenberg, les Kastel, les Bernhausen). Le bailliage impérial de M. fut remis en gage à Eberhard von Bürglen en 1331 par l'empereur Louis de Bavière et revint, après plusieurs changements de propriétaires, à l'abbaye de Saint-Gall en 1464. En 1467, M. reçut un coutumier de l'abbé Ulrich Rösch. Entre-temps détachée de Hagenwil, la commune forma jusqu'en 1798 une juridiction autonome du Landshofmeisteramt (bailliage du gouverneur). Au spirituel, M. relevait en majeure partie de Hagenwil, avant d'être érigé en paroisse en 1814. La chapelle Saint-Joseph (avec une chapellenie) fut fondée en 1784. Brièvement unie à Häggenschwil en 1803, la localité devint, la même année, une commune rattachée au district de Rorschach de 1803 à 1831, à celui de Tablat de 1831 à 1918, puis à celui de Saint-Gall de 1918 à 2002. Jusqu'à la fin du XXe s., l'économie de M. fut avant tout agricole. La culture des champs (avec assolement triennal) resta l'activité principale jusqu'à la fin du XVIIIes., avant le développement de l'élevage, de l'industrie laitière et de la culture fruitière. Dans le Hudelmoos, on extrayait la tourbe. Au cours des années 1920, le remaniement parcellaire et les drainages facilitèrent une exploitation agricole plus intensive. L'industrialisation entraînée par le développement du secteur textile saint-gallois, ne toucha la commune que marginalement (48 machines à broder à la main en 1890). En 1910, M. fut relié au réseau de chemin de fer lac de Constance-Toggenbourg (auj. ligne du Sud-Est).


Bibliographie
– J. Kreienbühler, Die Geschichte der Gemeinde Muolen, 1935
– J. Huber, Muolen, 2005

Auteur(e): Marcel Mayer / FP