Häggenschwil

Comm. SG, région de Saint-Gall, comprenant H., Lömmenschwil, quelques petits hameaux et les enclaves de Raach et Ruggisberg. 1419 Hergnschwylen. 1049 hab. en 1808, 935 en 1850, 926 en 1900, 908 en 1950, 787 en 1980, 1143 en 2000. Tumulus à incinération datant probablement de Hallstatt. Une occupation continue est attestée depuis le haut Moyen Age, constituée de fermes isolées (notamment le domaine de H., divisé plus tard en deux parties), des châteaux forts d'Alt-Ramswag et Neu-Ramswag sur la rive escarpée de la Sitter, ainsi que de la Waldburg, nom donné au refuge présumé des moines de l'abbaye de Saint-Gall lors de l'invasion hongroise de 926. Entre le VIIIe et le Xe s., la seigneurie foncière du couvent se développa sur le territoire de la future commune de H., qui portait alors le nom du hameau principal, Lömmenschwil, et formait une capitainerie du bailliage du gouverneur (Landshofmeisteramt) dépendant de la principauté abbatiale de Saint-Gall. Au spirituel, les différentes parties de la commune appartenaient à plusieurs paroisses jusqu'à l'érection de H. en paroisse sous le patronage de Notker (1728). L'implantation de l'église à proximité du domaine de H. favorisa le développement du village qui prit le pas sur Lömmenschwil et donna son nom à la commune créée en 1803. Celle-ci fut rattachée successivement aux districts de Rorschach (1803-1831), de Tablat (1831-1918) et de Saint-Gall (1918-2002). Sur le plan économique, l'agriculture, basée sur l'assolement triennal en usage jusqu'à la fin de l'Ancien Régime, prédomina encore au XIXe s., puis  l'industrie laitière, l'élevage (coopérative d'élevage en 1903) et l'arboriculture (coopérative fruitière en 1917) s'imposèrent. Parallèlement, les habitants de H. avaient de tout temps pratiqué le travail à domicile pour l'industrie textile saint-galloise. En revanche, l'industrialisation ne les toucha que marginalement (broderie), bien que la commune ait été rattachée dès 1910 au réseau de chemin de fer Lac de Constance-Toggenbourg (auj. ligne du Sud-Est). Malgré la présence d'une fabrique de produits alimentaires (1963), d'un dépôt de carburant, de diverses entreprises artisanales et de travailleurs pendulaires vers la ville toute proche de Saint-Gall, le caractère rural de H. s'est conservé jusqu'à nos jours.


Bibliographie
– J. Reck et al., Geschichte der Gemeinde Häggenschwil, 1972

Auteur(e): Marcel Mayer / FP