Territet

Village de la comm. de Montreux VD (des Planches jusqu'en 1961), distr. de Vevey. 1618 Tarritet. Hameau de cinq maisons de la paroisse de Montreux en 1693, T. se développa au milieu du XIXe s. grâce au tourisme. Gare sur la ligne du Simplon (1861), débarcadère (1866), funiculaires T.-Glion (1883) et T.-Mont Fleuri (1910). Eglise anglaise (1874). De modeste auberge, le Chasseur des Alpes (1841) devint Hôtel des Alpes (1855), puis Grand Hôtel et Hôtel des Alpes (1888; avec nouvelles constructions en 1895, 1904, 1911), grâce à Ami Chessex, hôtelier et homme politique, qui fut avec son beau-frère Alexandre Emery à la base du fulgurant développement de l'hôtellerie montreusienne. Elisabeth d'Autriche (monument érigé en 1902) y séjourna à quatre reprises, l'empereur François-Joseph y vint en 1893.


Bibliographie
– R. Koenig, A. Schwab-Courvoisier, Vevey-Montreux photographiés par nos aïeux, 1973, 162-171
– D. Lüthi, Le Grand Hôtel et Hôtel des Alpes à Territet, [1998]

Auteur(e): Evelyne Lüthi-Graf