Sépey, Le

Chef-lieu de la comm. d'Ormont-Dessous VD. Le S. est certainement le plus ancien noyau d'habitat groupé de la vallée des Ormonts. 1231 Sapey. En 1441, deux foires annuelles à tenir au S. furent octroyées aux paysans de la vallée par les coseigneurs d'Aigremont. Au XVIIIe s., la localité abritait deux auberges. Le ruisseau du S. actionnait de nombreux moulins, une tannerie et une forge. Sur le chemin qui relie la plaine du Rhône au Pays-d'Enhaut par le col des Mosses, Le S. a connu avec la construction d'une route carrossable depuis Aigle en 1835-1840 un certain essor économique et touristique, qui culmina avec trois grands hôtels vers 1870. Un incendie détruisit une dizaine de maisons en mai 1900. Ligne du chemin de fer Aigle-S.-Les Diablerets dès 1914. La route de contournement (1982) a réduit le village à un lieu de passage. Collège du S. (établissement primaire et secondaire Les Ormonts-Leysin).


Bibliographie
– P. Anex et al., La vallée des Ormonts, 1994
– D. Raymond, Les maisons rurales du canton de Vaud, 2, 2002, 69-70, 267-270

Auteur(e): Mary-Claude Busset-Henchoz