Marsens (VD)

Maison forte en Lavaux (comm. Puidoux) attestée depuis 1272, la tour de M. a été bâtie au XIIIe s. on ne sait par qui. En main de l'évêque de Lausanne en 1273, elle appartient successivement aux Francoz (1287), aux comtes de Gruyère de 1356 à 1527, aux Plait de 1527 à 1572, puis aux Clavel de Cully et de Ropraz qui gardèrent la seigneurie mais vendirent au XVIIIe s. le domaine utile (tour et vignes); celui-ci fut acheté par la famille Naef en 1870 (fondation familiale en 1969). Restaurée par François Naef (1833-1896), la tour, de 10,9 sur 11,4 m au sol, compte quatre niveaux. Des percements du XIIIe s. subsistent quatre meurtrières, une porte murée au 1er étage en façade sud-est et quelques petites baies, également murées. Le crénelage rampant, l'échauguette découronnée à l'angle nord, les grandes baies à croisée sud-ouest et la porte haute en façade sud-est datent de la fin du XVe s.


Bibliographie
– H. Naef, L. Wettstein, «La Tour de Marsens», in RHV, 1973, 57-87

Auteur(e): Pierre Margot