Glion

Village VD, des hauts de la comm. de Montreux (jusqu'en 1961 Les Planches), distr. de Vevey. Dîmerie mentionnée en 1693. Le hameau se développe dès le milieu du XIXe s. grâce à la cure d'air. A son apogée, en 1914, G., avec Caux, comptait cinq églises et quatorze hôtels. Les plus grands sont devenus le Centre international de G. (école d'hôtellerie; 1962), la clinique Valmont (ancien sanatorium), le siège du Réarmement moral à Caux (1946) et le Lectorium Rosicrucianum (1978). Funiculaire Territet-G. (1883), chemin de fer à crémaillère G.-Caux-Les Rochers-de-Naye (1892), chemin de fer Montreux-G. (1909).


Auteur(e): Evelyne Lüthi-Graf