Glérolles

Château dans la comm. de Saint-Saphorin (Lavaux) VD, sur un rocher des rives du Léman. Le château a conservé le nom de l'ancien village de G. qui désigna également jusqu'au XVIIe s. le village de Saint-Saphorin. Première mention en 1270. Acheté par l'évêque de Lausanne aux sires de Palézieux en 1303, il fut administré par un châtelain, office maintenu par Berne. Sébastien de Montfalcon tenta en 1536 d'organiser la défense du Pays de Vaud contre les Bernois depuis le château. G. est en mains privées depuis 1802. Du bâtiment primitif subsiste le donjon carré de 7 m sur 6,4 m, découronné et diminué de moitié au XIXe s. Il conserve sur sa face sud une baie géminée du XIIe-XIIIe s. Les logis actuels du côté est ont été réédifiés à la fin du XVe  et au début du XVIe s. par les évêques Aymon et Sébastien de Montfalcon. Une salle conserve une poutraison richement moulurée et une belle cheminée gothique flamboyante. Depuis le XVIe s., le château n'est plus forteresse. Il a subi de brutales transformations aux XIXe  et XXe s.


Bibliographie
– R. Paquier, Saint-Saphorin, 1981, 13, 18-19

Auteur(e): Pierre Margot