No 13

Zimmermann, Jean-Paul

naissance 10.5.1889 à Cernier (auj. comm. Val-de-Ruz), décès 16.2.1952 à La Chaux-de-Fonds, prot., d'Oberwil bei Büren. Fils de Benedikt, cordonnier, et d'Anna Paul. Célibataire. Etudes de lettres à Neuchâtel (licence en 1911), puis à la Sorbonne. Maître à l'école de la paroisse réformée de Moscou (1913-1914), puis au Locle à l'école secondaire et à l'école normale, Z. enseigne ensuite au gymnase de La Chaux-de-Fonds (1919-1950). Erudit, épris de culture classique, il marque de sa forte personnalité de nombreuses volées d'élèves. Poète, romancier, dramaturge, essayiste, critique musical et artistique, traducteur, notamment d'Henri le Vert de Gottfried Keller (1933) et du Monde d'hier de Stefan Zweig (1948). Il collabore à différentes revues et fonde, avec son ami peintre Charles Humbert, la revue Les Voix (1919-1920). Ses romans et ses drames réalistes témoignent d'une observation impitoyable de la société.


Fonds d'archives
– Fonds, BV La Chaux-de-Fonds
Bibliographie
– Francillon, Littérature, 2, 363-365, 390-393
Biogr.NE, 4, 299-303
DTS, 2147-2148

Auteur(e): Sandrine Zaslawsky