No 1

Challant, Boniface de

décès 18.6.1308 à Sion. D'une des premières familles du val d'Aoste. Fils du vicomte Godefroy Ier et de Béatrice de Genève. Chanoine de Lyon (1283), chapelain pontifical (1289), évêque de Sion (1289-1308). Monté sur un trône vacant depuis 1287, C. rétablit la souveraineté épiscopale et mena de 1294 à 1299, avec l'aide des communes, une guerre victorieuse contre la noblesse séditieuse conduite par Pierre IV de la Tour. Le château fort de Tourbillon (XIIIe-XIVe s., avec chapelle), dominant Sion, est comme le symbole de son administration centralisée. La paix conclue en 1301 avec le comte Amédée V inaugura une période de détente dans les relations avec la Savoie. Le traité de commerce avec Milan (1291), la fondation de l'hôpital de Brigue (1304) et le règlement du transport des marchandises au Simplon (1307) attestent l'intérêt de C. pour le trafic alpin. C. édicta des statuts synodaux en 1300, 1303 et 1305.


Bibliographie
– Gatz, Bischöfe 1198, 735
HS, I/5, 174-176

Auteur(e): Gregor Zenhäusern / BB