Blotzheim

Comm. française, dép. du Haut-Rhin, à 8 km au nord-ouest de Bâle, en bordure de la plaine rhénane. 735 Flobotesheim. 1717 hab. en 1789, 2526 en 1851, 3090 en 1991; 226 juifs en 1784, 259 en 1851, 39 en 1905. Vestiges d'un grand bâtiment romain à usage non identifié. Possession des Habsbourg dès 1239, B. passa à la France en 1659 (comté de Ferrette, canton de Huningue en 1790). Il fut plusieurs fois pillé et détruit, notamment en 1268 et 1288 par les troupes de l'évêque de Bâle et surtout lors de la guerre de Trente Ans. Le curé Bernardin Juif y présida en 1789 un tribunal révolutionnaire dirigé contre les paysans fidèles à l'Eglise. Les deux églises du village ne rouvrirent que sous le Consulat. B. eut un rabbin du XVIIIe au XXe s. Au XVIIIe s., les riches Bâlois fréquentaient les bains de B. Aujourd'hui, la majorité des habitants travaille à l'extérieur, dont la moitié en Suisse. De son ouverture en 1946 à son agrandissement en 1958, l'aéroport de Bâle-Mulhouse se trouvait entièrement sur le territoire communal.


Bibliographie
Encycl. de l'Alsace, 1984
– A. Wiart, Blotzheim, 1991
– M. Rothé, M. Warschawski, Les synagogues d'Alsace et leur hist., 1992

Auteur(e): Eve-Mirjam Hoffmann-Wohlmann / PM