Valentin (saint)

décès av. 480. Dans sa Vita sancti Severini (41, 1), Eugippe mentionne saint V., évêque de Rhétie. Le fondement historique de cette tradition est très difficile à établir tout comme les liens avec les possibles mentions postérieures de V. Au VIIIe s., la dépouille de V. reposait à Maïs, près de Merano, d'où elle fut emportée par les Lombards. Plus tard, ses reliques furent offertes au duc de Bavière Tassilon, qui les fit déposer dans la cathédrale de Passau (av. 774): la translation est commémorée le 4 août et, à cette occasion, V. est célébré comme confesseur. Passau devint le centre du culte de V., vénéré comme l'un des patrons du diocèse.


Bibliographie
– R. Kaiser, Churrätien im frühen Mittelalter, 1998 (22008, éd. revue et augmentée)

Auteur(e): Eric Chevalley