Tello

Evêque de Coire entre 759 et 765 environ. Issu de la famille des Zaccon/Victorides, fils de Victor, praeses, et de Theusinda. Peut-être élevé à l'abbaye de Disentis. T. est mentionné dans la Vita de saint Gall de Walafrid Strabon comme médiateur en 759 dans le conflit entre l'abbaye de Saint-Gall et l' évêque de Constance Sidonius. Cosignataire de l'association de prière, créée au synode d'Attigny (Ardennes) en 762. Dans une donation post obitum du 15 décembre 765, connue sous le nom de testament de Tello, il légua des biens considérables au couvent de Disentis. Comme Constantius et Remedius après lui, T. fut sans doute à la fois évêque et praeses, exerçant ainsi le pouvoir spirituel et temporel.


Bibliographie
HS, I/1, 469-470
– O.P. Clavadetscher, «Zur Führungsschicht im frühmittelalterlichen Rätien», in Montfort, 42, 1990, 63-70
– R. Kaiser, Churrätien im frühen Mittelalter, 1998 (22008, éd. revue et augmentée)

Auteur(e): Martin Hannes Graf / FP