26/11/2014 | communication | PDF | imprimer

Waldstatt

Comm. AR, ancien distr. du Hinterland, comprenant le village de W., dans une cuvette, ainsi que de nombreux hameaux et fermes isolées. 1374 Ober Walstatt, 1415 Wallstatt. 634 hab. en 1734, 1034 en 1800, 983 en 1850, 1483 en 1900, 1455 en 1950, 1710 en 2000.

W. fit partie de la rhode et de la paroisse de Hérisau; cas exceptionnel en Appenzell Rhodes-Extérieures, il obtint son autonomie (biens de l'église et bourse des pauvres détachés de Hérisau en 1719) avant même la construction de son église (1720). Le hameau se transforma progressivement en village. Une église catholique fut construite en 1973. Dès 1789, la route reliant Saint-Gall au Toggenbourg passa par W. au lieu de Schwellbrunn, ce qui favorisa l'essor du village; celui-ci se développa initialement surtout le long de cet axe, puis apparurent des quartiers résidentiels plus tranquilles. Dès 1919, les tâches publiques furent réparties entre la commune d'habitants et la commune bourgeoise, cette dernière étant responsable de l'adduction d'eau, des déchets, etc. A l'élevage et à l'économie laitière traditionnels s'ajoutèrent dès le XVIIIe s. des activités textiles comme le tissage (400 métiers en 1800) et plus tard la broderie. L'extraction de la tourbe et celle de la molasse eurent aussi de l'importance. Au XIXe s., W. devint une station thermale (bains d'Unter-W. aménagés en 1792), mais cette branche touristique régressa après la Deuxième Guerre mondiale. La halte de la diligence Saint-Gall-Uznach fut construite en 1839, la station du chemin de fer Winkeln-Urnäsch en 1875. La première centrifugeuse à lait de Suisse fut mise en service en 1880, une fabrique de tissage au jacquard en 1890, deux fabriques de tissage mécanique et une fabrique de broderie en 1908. La piscine ouvrit en 1932. Dès 1935 environ, l'économie fut dominée par l'industrie du bois (importante restructuration à la fin des années 1990) et celle du métal et du plastique (une usine produisant des pièces par moulage sous pression et par injection thermoplastique, fondée en 1945, est le principal employeur). En 2005, le secteur primaire fournissait 13% des emplois, le secondaire 52%.


Bibliographie
– H. Eugster-Kündig, Waldstatt gestern und heute, 1995
MAH AR, 1, 1973, 265-289

Auteur(e): Thomas Fuchs / EVU