No 3

Seyssel, Jean de

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

Mentionné pour la première fois en 1382, décès 1432, sépulture à Romainmôtier. Fils d'Aymard. Nommé prieur de Romainmôtier à un jeune âge (1382), S. géra pendant cinquante ans le monastère, qui connut alors son apogée. Son action fut surtout administrative, arrondissant les terres à Bursins, à Vufflens-la-Ville, à Apples et dans la région. Il régla les rapports avec les Savoie (1384), les Cossonay (1385) et les sires de Mont (1389-1393), attira de nombreuses fondations pieuses à son monastère et fonda une messe (1395). En 1403, il libéra les habitants de Vallorbe de la taille à miséricorde. S. décéda sans doute en 1432 et fut enterré sous le grand autel. Son monument funéraire est attribué à Jean Prindale.


Bibliographie
HS III/2, 556-558

Auteur(e): Germain Hausmann