No 17

Savoie, Louise de

naissance 28.12.1462 à Genève, décès 24.7.1503 à Orbe. Fille d'Amédée IX, duc de S., et de Yolande de France ( -> 21). Nièce de François ( -> 10), Jacques ( -> 12) et Jean-Louis ( -> 14). ∞ Hugues de Chalon-Arlay. En 1492, deux ans après la mort de son mari, S. entra au couvent des colettines (clarisses réformées) d'Orbe, avec Catherine de Saulx, qui écrira sa biographie. Elle y prononça ses vœux perpétuels (1493) et fonda deux chapelles. Elle écrivit un recueil de méditation (auj. disparu) sur la vie et la mort du Christ. Dès sa mort, elle commença à être vénérée dans son monastère. Lors de la suppression de ce dernier à la Réforme, sa dépouille fut transférée à Nozeroy (Franche-Comté), puis en 1842 à Turin. Le culte de cette bienheureuse fut confirmé en 1839 par le pape Grégoire XVI.


Bibliographie
Bibliotheca Sanctorum, 8, 1967, 297
HS, V/1, 577-578, 582-583

Auteur(e): Bernard Andenmatten