25/03/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Hallau

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Comm. SH, distr. d'Unterklettgau. Ancien bourg de marché, aujourd'hui village viticole et agglomération résidentielle, situés au pied sud du Hallauerberg. Unie à Oberhallau jusqu'en 1526, H. porta le nom d'Unterhallau jusqu'en 1934. 1095 Hallaugia superiori et inferiori, 1273 Hallowe. 120 maisons en 1531, 1729 hab. en 1771, 2607 en 1850, 1870 en 1900, 1764 en 1910, 1959 en 1950, 2008 en 2000. Vestiges de l'âge du Bronze (armes), villa romaine à Hüttenhau et nombreuses monnaies de cette époque, sépultures alémanes près de l'église Saint-Maurice au Hallauerberg, village déserté à Atlingen (habitat alémane à l'origine).

Deux tiers environ de la propriété foncière de H. appartenaient au couvent d'Allerheiligen de Schaffhouse. Vers 1100, l'inventaire des domaines ne comprenait pas encore de vignobles, mentionnés pour la première fois dans un document de 1280, dit Kelhofbrief. En 1302, l'évêque de Constance acquit le protectorat sur les deux villages de H., qui dépendirent dès lors de la haute et de la basse juridiction de la seigneurie de Neunkirch-H., possession des évêques. Des conflits, relatifs à la haute juridiction sur le Klettgau, les opposèrent au landgrave de Sulz dans la seconde moitié du XVe s. Sous la domination indulgente de l'Eglise, la communauté des habitants (Gebursami ze Hallow) s'organisa en 1343, obtenant des droits importants (marché des grains, moulin, gabelle et droit de bannière). A la fin du Moyen Age et à l'époque moderne, elle réussit à étendre son territoire au sud, acquérant le Lauferberg, le bailliage de Wunderklingen sur la Wutach (1457) et le Lochmühle (1507).

La chapelle du village dépendait de l'église de Neunkirch. Saint-Maurice, édifiée sur la montagne dominant le village en 1491, attira bien des pèlerins jusqu'à la Réforme car les nombreuses tombes alémanes passaient pour des sépultures de membres de la Légion thébaine. En 1505-1508, la paroisse d'Unterhallau fut fondée en détachant H. de Neunkirch. Les deux sanctuaires sont dédiés à saint Maurice. Celui du Hallauerberg devint l'église principale. En 1525, l'évêque de Constance vendit ses droits seigneuriaux à la ville de Schaffhouse. Les anciens privilèges de H. disparaissent du coutumier de 1526. Oberhallau, secteur revalorisé devint commune et fut séparée d'Unterhallau, tout en lui restant liée au spirituel jusqu'en 1713. Elle forma depuis lors une paroisse. Unterhallau constitua le noyau de l'opposition des villages au pouvoir des autorités de la ville sur la campagne. Les troubles de 1622, 1626, 1666 et 1741, survenus lors de la présentation du bailli, furent suivis du refus de l'hommage en 1790. Le mémorial de Hallau, adressé la même année aux autorités, exigeait la réintroduction des anciens droits. Unterhallau se manifesta en première ligne lors de la révolution de 1831, qui déboucha sur la proclamation de l'égalité entre ville et campagne.

En 1863, la ligne ferroviaire badoise (Bâle-Constance) desservit le village. L'émigration (393 personnes partirent à l'étranger entre 1846 et 1882) et l'exode rural (dans l'agglomération industrielle de Schaffhouse-Neuhausen) firent diminuer la population de plus d'un quart durant la seconde moitié du XIXe et le début du XXe s. H. entra dans l'ère industrielle en 1896 par la mise en service de l'usine électrique et de distribution d'eau à Wunderklingen. La conserverie de Hallau (en activité jusqu'en 1961) s'y implanta en 1916, la fabrique de matériel isolant Hallau AG en 1928 et Heinrich Stamm AG (construction de moules et transformation de matières plastiques) en 1947. La viticulture se développa également dans la première moitié du XXe s. grâce à la mécanisation et à une production quasi écologique de diverses caves modernes (caves Rahm en 1928). H. possède la plus grande surface de vignobles attenants de Suisse alémanique. Son vin bénéficie d'une promotion professionnelle, assurée grâce à une commission créée en 1959 par la coopérative viticole Unterklettgau-H. L'église dédiée aux saints Nicolas de Flue et Maurice, consacrée en 1937, est la seule église paroissiale catholique du Klettgau.


Bibliographie
MAH SH, 3, 57-84
– A. Hasenfratz, K. Bänteli, «Die archäologischen Untersuchungen in der Bergkirche Hallau», in SchBeitr., 63, 1986, 7-125
Geschichte von Hallau, 1991

Auteur(e): Robert Pfaff / AN